DIX-NEUF GRANDES ENTREPRISES S’UNISSENT AFIN DE PROTÉGER LA BIODIVERSITÉ ET PROMOUVOIR DES PRATIQUES AGRICOLES ALTERNATIVES

“One Planet Business for Biodiversity” (OP2B), une coalition d’entreprises centrée sur l’agriculture, a été lancée aujourd’hui au Sommet Action Climat des Nations Unies à New York






23 septembre 2019 : New York, NY – Aujourd’hui, dix-neuf entreprises pionnières du secteur de l’agroalimentaire lancent, en collaboration avec le World Business Council for Sustainable Development (WBCSD), une nouvelle initiative pour protéger et restaurer la biodiversité au sein de leurs chaînes d’approvisionnement et de leurs portefeuilles de produits. Cette coalition baptisée “One Planet Business for Biodiversity ” (OP2B) a été officiellement lancée par Emmanuel Faber, Président- Directeur Général de Danone – l’un des leaders mondiaux du secteur alimentaire – au cours du Sommet Action Climat des Nations Unies.


Autour de Danone, l’initiative OP2B regroupe les membres suivants : Balbo Group, Barry Callebaut, DSM, Firmenich, Google, Jacobs Douwe Egberts, Kellogg Company, Kering, Livelihoods Funds, L’Oréal, Loblaws, Mars, Migros Tigaret, McCain Foods, Nestlé, Symrise, Unilever et Yara. L’ensemble des 19 entreprises opère dans plus de 120 pays et représente un chiffre d’affaires cumulé de près de 500 milliards de dollars.


Le système agricole est aujourd’hui à la croisée des chemins


Les investissements publics et privés ont été pendant des décennies focalisés sur l’efficacité et la productivité, pour répondre aux besoins d’une population mondiale croissante. Notre système agricole mondialisé et hautement spécialisé est ainsi devenu responsable d’une perte de diversité dans les cultures agricoles, d’une perte de variété d’ingrédients dans les régimes alimentaires et d’une dégradation des écosystèmes. Un rapport récent de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) a révélé que 66% de la production agricole mondiale se concentre sur seulement neuf espèces végétales, parmi les 6 000 espèces qui peuvent être cultivées pour l’alimentation.


La biodiversité des cultures a été et continue d’être façonnée au fil des générations par les activités des hommes et les pratiques agricoles – les agriculteurs jouant un rôle clé dans la conservation et dans la gestion de cette biodiversité. De plus en plus, les entreprises mesurent à quel point la biodiversité de la planète est indispensable pour apporter les ressources nécessaires aux secteurs de l’alimentation, du textile, de l’hygiène et des cosmétiques. Et désormais, les consommateurs savent qu’à travers chacun de leurs achats, ils peuvent « voter » pour des modes de production plus durables pour les aliments et les biens qu’ils consomment, redéfinissant ainsi le contrat social qui les lie à la nature, lequel remet la biodiversité au cœur de l’économie et de la société.


Unir nos forces pour promouvoir la biodiversité et provoquer un changement systémique


Dans ce contexte, les entreprises ont une opportunité de provoquer un changement systémique en travaillant étroitement avec les agriculteurs et d’autres partenaires, afin d’améliorer la santé des hommes et celle de la planète. Tel est l’objectif fondamental de l’initiative “One Planet Business for Biodiversity” (OP2B) : une coalition réunissant des entreprises pour qui l’agriculture est un enjeu capital et qui reconnaissent l’urgence d’agir. Les dix-neuf entreprises membres de OP2B se sont engagées à prendre des mesures concrètes, individuellement et collectivement, pour développer des solutions innovantes visant à protéger et à favoriser la biodiversité dans les systèmes agricoles.


Les entreprises membres de OP2B comptent déployer ces solutions pour transformer leurs chaînes de valeur stratégiques et maximiser ainsi leur impact. Elles travailleront les unes avec les autres de manière collaborative, avec les acteurs publics et la société civile, tout en donnant aux agriculteurs et aux consommateurs le pouvoir de contribuer grâce à une approche inclusive. Pour ce faire, les membres de OP2B se concentreront sur trois grands domaines d’action :


  1. Déployer à grande échelle les pratiques d’agriculture régénératrice pour protéger la santé des sols.
    Développer largement des pratiques agricoles alternatives qui s’appuient sur la capacité des végétaux à stocker le carbone dans le sol (séquestration du carbone), qui accroissent la capacité des sols à retenir l’eau, améliorent la résilience des cultures, soutiennent le niveau de vie des agriculteurs et qui permettent de redensifier la qualité nutritionnelle des aliments tout en réduisant la dépendance des cultures aux intrants synthétiques. C’est ce que OP2B appelle “l’agriculture régénératrice”.
  2. Développer des portefeuilles de produits pour stimuler la biodiversité cultivée et rendre les modèles alimentaires et agricoles plus résilients.
    Augmenter la variété des ingrédients pour être moins dépendant d’une poignée d’espèces végétales, développer davantage un approvisionnement local et fondé sur l’origine des produits, accroître la variété génétique des cultures afin de restaurer la diversité alimentaire et valoriser les spécificités locales de la biodiversité dans les modèles agricoles. Ce sont pour OP2B des leviers puissants permettant de protéger et de nourrir la biodiversité.
  3. Eradiquer la déforestation et améliorer la gestion, la restauration et la protection des écosystèmes naturels riches en termes de biodiversité.
    Définir, au sein des chaînes de valeur des membres de OP2B, des actions ciblées pour protéger et restaurer la biodiversité des écosystèmes mondiaux les plus riches et les plus vulnérables, notamment les prairies, les zones humides et les forêts.

Rendre compte des avancées et des impacts de manière transparente


Alors que l’impact de leur travail s’échelonnera jusqu’en 2030, les membres de la coalition OP2B entendent rendre compte d’avancées majeures dès la COP15 sur la biodiversité qui se tiendra fin 2020 à Kunming. Ces efforts porteront notamment sur :

  • D’ici à juin 2020 : l’élaboration d’un recueil de solutions pertinentes et dont l’impact est mesurable, qui peuvent être adoptées par les membres de OP2B dans leurs chaînes de valeur.
  • D’ici à octobre 2020 : la présentation d’engagements ambitieux – mesurables et avec des horizons de temps définis – lors de la COP15 de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB), assortis de propositions de politiques publiques qui favoriseront le succès des initiatives mises en œuvre.

Lors du lancement de OP2B au Sommet Action Climat des Nations Unies, Emmanuel Faber, Président-Directeur Général de Danone, a déclaré : « L’écosystème mondial dépend intrinsèquement de la biodiversité, qui est notre ligne de vie : de la régénération des sols à la filtration de l’eau, en passant par la lutte contre les nuisibles et la pollinisation, parmi les nombreux éléments constitutifs de la vie sur terre. Face aux impasses alimentaires et agricoles vers lesquelles nous allons, il est urgent de travailler avec la nature et non plus contre elle. C’est l’objectif de la coalition que nous avons lancée aux Nations Unies aujourd’hui : restaurer la vie dans les sols agricoles, réintroduire la biodiversité cultivée dans nos champs, et changer radicalement la donne sur la déforestation. Nous avons besoin de tous pour cela. J’ai eu l’honneur de lancer aujourd’hui aux Nations Unies, au nom de nos partenaires, la coalition One Planet Business for Biodiversity. Ensemble, nous nous efforcerons non seulement de conserver et de restaurer la biodiversité, mais aussi de transformer le rapport et la dépendance des hommes à la nature ».


Peter Bakker, Président-Directeur Général du Conseil mondial du World Business Council for Sustainable Development (WBCSD), a déclaré : « Cette coalition a des objectifs spécifiques et ambitieux qui permettront de véritables changements pour préserver la biodiversité. Nous savons que la route qui nous attend sera difficile. Cependant, je suis convaincu qu’avec le temps, la plateforme OP2B transformera les modèles alimentaires et agricoles actuels et aura un impact positif significatif sur la santé des gens et sur celle de la planète ».


À propos d’OP2B


Lancée dans le cadre du One Planet Lab du Président de la République Emmanuel Macron, One Planet Business for Biodiversity (OP2B) est une coalition inédite pour la biodiversité – et plus précisément centrée sur l’agriculture – qui rassemble des entreprises du monde entier et de différents secteurs, et qui vise à impulser des actions concrètes. La coalition a pour ambition de provoquer un changement systémique et de catalyser les efforts pour protéger et restaurer la biodiversité cultivée et naturelle au sein des chaînes de valeur en impliquant les décideurs institutionnels et financiers, tout en développant et en promouvant des recommandations politiques dans le cadre de la COP 15 de la CDB qui se tiendra en 2020.


Les actions s’articulent autour de trois piliers : le déploiement à grande échelle des pratiques d’agriculture régénératrice ; l’amélioration de la biodiversité cultivée et de l’alimentation à travers les portefeuilles de produits ; et l’élimination de la déforestation / l’amélioration de la gestion, la restauration et la protection des écosystèmes naturels riches en terme de biodiversité.


Dirigée par le World Business Council for Sustainable Development (WBCSD) et Emmanuel Faber, Président-Directeur Général de Danone et Co-Président du Consumer Goods Forum, la coalition est actuellement composée de 19 entreprises : Balbo Group, Barry Callebaut, Danone, DSM, Firmenich, Google, JACOBS DOUWE EGBERTS, Kellogg Company, Kering, Livelihoods Funds, L’Oréal, Loblaw Companies Limited, Mars, McCain Foods, Migros Ticaret, Nestlé, Symrise, Unilever et Yara.


Vous trouverez la déclaration d’ambition de OP2B et plus d’informations sur la coalition sur www.op2b.org.



A propos du WBCSD


World Business Council for Sustainable Development (WBCSD) est une organisation mondiale pilotée par les dirigeants de plus de 200 grandes entreprises travaillant ensemble pour accélérer la transition vers un monde durable. Nous contribuons à rendre nos entreprises membres plus prospères et plus durables en nous concentrant sur l’impact positif maximal pour les actionnaires, l’environnement et les populations.


Les entreprises membres proviennent de tous les secteurs d’activité et des principaux marchés, représentant au total plus de 8,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires et plus de 19 millions d’employés. Notre réseau mondial de près de 70 conseils d’entreprises nationaux donne à nos membres une portée inégalée à travers le monde. Le WBCSD est particulièrement bien placé pour travailler avec les entreprises membres tout au long de leurs chaînes de valeur afin de fournir des solutions ayant un vrai impact pour faire avancer les enjeux de développement durable les plus complexes. Ensemble, nous formons le principal porte-parole des entreprises en faveur du développement durable : unis par notre vision à horizon 2050 d’un monde où plus de 9 milliards de personnes bénéficieraient de bonnes conditions en respectant la planète.


www.wbcsd.org




Contacts presse